Le combat était annoncé comme très dur, son adversaire décrit comme imbattable, une machine, l’Arménien Martin Artesyan (M.M.A Fight Club) a finalement subi une domination écrasante du redoutable Nicolas Joannes (Pythagore). Samedi 17 juin à Ajaccio en Corse le Charentais originaire de Cognac c’est imposé haut la main dès le premier round et en moins de 2 minutes. Il a littéralement arrosé son adversaire de coups, Martin a été envoyé au tapis à 3 reprises sous la foudre des poings de Nicolas, puis finalisé par un étranglement en guillotine. Le game-plan minutieusement élaboré avec Frédéric Fernandez, son coach, a eu raison du dantesque sociétaire du M.M.A Fight Club. Niko a conquis le cœur du public corse, électrisé une foule en délire qui en redemande, les coups retentissants jusqu’au fond des gradins. Tout le clan Pythagore se réjouit de cette victoire, Nicolas prouve une fois de plus qu’il a le potentiel d’une carrière prometteuse.